Littérature & Théâtre
29,90 Euros
216 pages
ISBN : 978-2-258-08813-9
 
 
 

 

 

 

 

Cent poèmes de Verlaine
Paul VERLAINE

Dans un choix de Jean-Baptiste Baronian, la poésie lumineuse de Verlaine magnifiée par les peintres : Watteau, Goya, Renoir, Toulouse-Lautrec...

Quatrième de couverture

Verlaine est un poète à part. Il n'est pas un parnassien, il n'est pas un symboliste, il n'est pas un décadent, il n'est pas un émule de Victor Hugo ni un émule d'Alfred de Musset, il n'est pas davantage un disciple de Gérard de Nerval ni un disciple de Charles Baudelaire, et il n'est pas non plus le double assagi d'Arthur Rimbaud.

Non, il est lui-même, prodigieusement et totalement lui-même, et il est à lui seul tous ceux qui l'ont influencé et tous ceux qu'il a surpassés grâce à son génie poétique. La cadence de ses vers, leur métrique, leur musique, leur harmonie, leur incandescence n'ont aucun équivalent, quand bien même, sur certains points de détail, elles donneraient quelquefois l'impression d'avoir été empruntées ici ou là, de constituer d'habiles démarquages.

Le cas est unique, exceptionnel, dans toute l'histoire de la littérature de langue française : avec des riens, avoir écrit des poèmes d'une luminosité éblouissante, d'une perfection inouïe. Et avec ces riens, ces « éclats de chair », être parvenu à transcender les âges, les écoles, les genres, les engouements et les modes.

Voilà Verlaine. Voilà son vrai visage.

Et le voilà à cent reprises dans les pages de cet album.

Textes et images à l'appui.

Jean-Baptiste Baronian

Autres ouvrages de Paul VERLAINE

Coffret Trois Poètes (2012)
- Dernier paru -