Gérard Boutet - Paroles de nos anciens aux éditions Omnibus
 
Dictionnaire & Documents
26 Euros
800 pages
ISBN : 978-2-258-10365-8
 
 



 
 
 En savoir plus :
 Sommaire détaillé
 
 

 

 

 

Actualité
Facebook

Editions Omnibus

 

Editions Omnibus

Paroles de nos anciens
Gérard BOUTET

Près de 60 métiers disparus racontés par la dernière génération à les avoir exercés. Gérard Boutet, infatigable arpenteur de nos campagnes, fait oeuvre de mémoire.

Sommaire
  • Métiers d'atelier : le forgeron – le bourrelier-matelassier – le charron – le charpentier – le cordier – le sabotier – le cordonnier – le taillandier – le tonnelier – le vannier – la couturière – le fondeur de cloches
  • Métiers des champs : les faucheurs – le chauffeur de locomobile – Le conducteur de battage – le meunier – le berger – la chevrière – le laitier – le cidrier – l'huilier – le caillouteur
  • Métiers des bois : le bûcheron – le débardeur-roulier – le scieur de long – le charbonnier – la fagoteuse – le balaitier – le fendeur de merrains – le fendeur-lattier – le fabricant de ligots – le fourmilleur
  • Métiers de l'eau : le sourcier – le puisatier – la laveuse – le tanneur – le sablier – le tourbier – l'éclusière – la rabouilleuse – la pêcheuse de sangsue
  • Métiers des routes et des chemins : le cantonnier – le traminot – la factrice – le messager – le caïffa – le marchand de peaux de lapin – le cochonnier – le distillateur – le rhabilleur de meules – l'essayeur de pneus de vélocipède – le ménétrier – les comédiens-forains
  • Métiers empiriques : le rebouteux – la désensorceleuse – la barbière perruquière – la sage-femme – le pilulier – le marcou
Quatrième de couverture

On imagine mal ce que pouvait être l'existence journalière des gens de naguère, bien avant que la machine ne vienne améliorer leur condition. Souvent on naissait sans être vraiment désiré ; on grandissait comme une mauvaise herbe et sitôt les dix ans, avec plus de force en bras que de jugeote en ciboulot, on se louait pour gagner sa croûte loin des jupes rassurantes d'une mère trop occupée à torcher les puînés. On apprenait le boulot sur le tas, en regardant faire les anciens qui n'étaient pas avares en coups de pied au cul.
Ils ne sont plus légion, ceux qui peuvent encore évoquer ces duretés qu'ils ont endurées. Les années ont coulé. Ils sont partis les uns après les autres, sans bruit, le plus simplement du monde. Avec eux ont disparu les derniers témoins d'une époque à jamais révolue.
Gérard BOUTET


En quarante ans, de 1920 à 1960, la vie quotidienne dans nos campagnes a subi plus de transformations que pendant les vingt siècles qui ont précédé.
Conscient de la disparition progressive d'un savoir-faire rural devant les assauts de l'urbanisation et de la mécanisation, Gérard Boutet a arpenté nos campagnes à la rencontre de ces gens de peu, les gagne-misère, et a rapporté sans nostalgie le récit de leur vie quotidienne avant qu'ils ne s'éteignent, et avec eux la mémoire de nos campagnes.


Préface de l'auteur

Autres ouvrages de Gérard BOUTET